Archives de catégorie : Articles

Campagne d’adhésion 2020

Paris, le 4 février 2020

Madame la Directrice, Monsieur le Directeur,

Madame, Monsieur, Chère adhérente, Cher adhérent,

Le CNDPF regroupe des services Délégués aux Prestation Familiales (DPFD.P.F. Délégué aux prestations familiales) qui exercent des Mesures Judiciaires d’Aide à la Gestion du Budget Familial (MJAGBF) et des services qui mettent en œuvre des mesures d’Accompagnement en Economie Sociale et Familiales (AESF). Ces deux dispositifs – administratif pour l’AESF et judiciaire pour l’AGBF- contribuent à la protection de l’enfance, auprès de familles confrontées à des difficultés socio-éducatives et économiques.

Le CNDPF réunit plus de deux tiers des associations exerçant des mesures AGBF et AESF. Il s’adresse notamment à l’ensemble des acteurs qui exercent des mesures AGBF, soit à plus de 967 professionnels qui œuvrent en faveur de 15292 familles qui représentent plus de 48 000 enfants.

Nos objectifs et nos actions

Le CNDPF s’engage à :

Accompagner et porter la parole des services qui assurent la protection des enfants concernés par une MJAGBF ou une AESF ;

Promouvoir la pertinence d’une intervention éducative auprès des familles confrontées à des difficultés économiques pour permettre une prise en considération et la satisfaction des besoins fondamentaux de l’enfant en référence à la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016 – art. 1 et à la démarche de consensus ;

Valoriser une approche respectueuse des droits, de la dignité et de la singularité de chaque personne concernée par une MJAGBF ou AESF ;

• Émettre, publier et argumenter ses critiques et positions face à des projets, déclarations ou actions qui ne correspondent pas aux valeurs humanistes, aux principes de justice, d’équité et de promotion de la protection de l’enfant qui animent nos adhérents.

Le CNDPF contribue à :

  • La diffusion de l’information relative au champ social et médico-social en général et au secteur spécifique de la MJAGBF et l’AESF grâce à la mutualisation des pratiques et des expériences ;

  • L’élaboration et la publication de documents techniques en partenariat avec d’autres mouvements du secteur social et médico-social ;

  • L’accompagnement de groupes de réflexions à l’échelon régional pour la proximité qu’ils permettent et la dynamique qu’ils créent.

Le CNDPF représente une force et une représentativité au niveau national :

  • Est actif et impliqué dans le cadre de consultations nationales visant à l’élaboration des politiques publiques de l’enfance et de la jeunesse grâce à son inscription dans le réseau d’acteur de l’action sociale porté par la CNAPE ;

  • Soutient la participation et l’inscription des services DPF dans les schémas départementaux de protection de l’enfance ;

  • Promeut la mesure MJAGBF au sein des schémas régionaux et départementaux de la cohésion sociale (Instance de contrôle et de tarification des services DPF).

Chaque année, le CNDPF organise un forum national où s’élaborent des réflexions sur des problématiques sociétales qui influent sur l’évolution des pratiques professionnelles socio-éducatives.

Le choix d’une approche multidisciplinaire (sociologique, philosophique, psychologique, économique…) dans la mise en perspectives des thématiques retenues et la mise en débat par ces différentes approches, enrichit la lecture et la compréhension des enjeux stratégiques auxquels notre secteur d’activité est en permanence confronté.

Le rôle du conseil d’administration est de préparer et d’animer les journées d’études nationales, d’assurer la coordination nationale des activités des délégations régionales, de maintenir et de développer les liaisons avec les pouvoirs publics, les organismes publics et privés sur le plan national pour tout ce qui relève de la Mesure Judiciaire Aide à la gestion du Budget Familial et des mesures administratives AESF.

Retrouvez nos actions dans notre rapport d’activité consultable sur notre site www.cndpf.info.

Votre participation aux débats et à l’évolution de notre mouvement est donc primordiale. De ce fait, adhérez au CNDPF, cela vous permet de faire entendre votre parole, de partager vos expériences et de concourir à la reconnaissance de nos actions.

Il nous faut remercier ici les adhérents qui nous font confiance et qui soutiennent l’action menée par le CNDPF et ses administrateurs. De nouveaux services ont adhéré l’an passé et nous les remercions de leur confiance.

Le CNDPF est adhérent à la CNAPE (Convention Nationale des Associations de Protection de l’Enfant) et de ce fait nous sommes associés aux travaux de la commission « protection de l’enfance » et au groupe d’appui mis en place pour assurer le suivi de la réforme de 2007 et 2016. Nous participons également à divers groupes de travail dans lesquels nous faisons entendre la voix de notre mouvement.

Le forum 2019 a été enregistré en audio et les interventions sont disponibles sur notre site ainsi que de nombreux articles.

www.cndpf.info

Notre prochain forum aura lieu à NANCY 54

Les 28 & 29 Septembre 2020 : « Le quotidien : un axe de protection de l’enfant… »

A l’occasion de celui-ci se tiendra une Assemblée Générale. Lors de cette assemblée, certains administrateurs, dont le mandat arrive à échéance, ne se représenteront pas. Le CNDPF fait donc appel à candidatures et demande aux personnes intéressées de se faire connaître par courrier adressé au CNDPF, avant le 30 juin 2020 (Pour les adhérents « personne morale » il faut l’accord écrit de votre direction ou du conseil d’administration).

N’hésitez pas à nous retourner dès à présent votre bulletin d’adhésion (ci-joint au courrier) au CNDPF accompagné de votre règlement par chèque ou par virement. Dans ce dernier cas, transmettez nous par mail votre bulletin d’inscription et précisez sur le virement le nom de votre association et le numéro de département pour que nous puissions vous adresser un reçu.

En espérant vous compter le plus rapidement possible parmi nos adhérents, je vous prie de recevoir mes très cordiales salutations.

Bérengère TAILLEUX

Présidente

bulletin adhésion CNDPF personne morale 2020 pour site

La fable 2019 de Michel Billé

L’enfant qui se plaignait tout le temps…

Un juge dut un jour prononcer
Une mesure de protection
Pour soutenir, pour accompagner
Et pour aider à la gestion
Du quotidien et du budget
Une famille en situation
De très grandes difficultés
Pour le budget, pour la gestion
Mais surtout gravement perturbée
Sur les questions d’éducation…

Un des gosses, il avait 10 ans,
Se plaignait du matin au soir
Gémissait, pleurait tout le temps,
Ne faisant que broyer le noir
D’un univers désenchantant…

L’éduc chargée de la mesure
Réfléchissait, s’interrogeait
Cherchant à comprendre, bien sûr,
De quoi cet enfant se plaignait…
Le matin pour aller en classe
Et le soir pour rentrer chez lui,
Retrouvant sa mère un peu lasse,
Son frère, sa sœur, son chien, et puis…
Tout le rendait triste à mourir !
Impossible de le faire sourire.
Seuls les écrans l’intéressaient
Et bien sûr il s’y enfermait…
Il paraissait souffrir de tout
Comme s’il avait mal partout!

L’éducatrice un peu inquiète
Lui dit un jour: « Dis moi mon grand
Que se passe-t-il, qu’est-ce qui t’embête,
Où as-tu mal et depuis quand? »
« J’ai un gros bouton sous mon pied
Ça fait longtemps, même très longtemps,
Pour marcher, ça me fait trop mal
Mais quand je dis qu’j’ai mal au pied
Tout l’monde rigole, s’en fiche pas mal
Mon père arrête pas d’rabâcher
« Arrête donc de dire des bêtises
Arrête de t’plaindre et d’pleurnicher
Et tu verras ça ira mieux »

L’éducatrice un peu surprise
Le r’gardait avec de grands yeux.
Personne n’y avait pensé
Une verrue ce n’est pas grand-chose
Mais ça peut drôlement perturber
Et pourquoi pas être la cause
Des multiples complications
Dont souffrait le gosse en question.

Faire du sport devient douloureux,
Les autres se moquent, c’est banal.
Lui ne dit rien, le malheureux,
Mais il en souffre c’est normal…
En classe il ne travaille pas
A la maison n’en parle pas
De peur de se faire engueuler
Se faire punir, se faire moquer.
C’est ainsi que tout s’accumule
Que partout il passe pour un nul,
Un paresseux, un bon à rien,
Un sale drôle, bref, un moins que rien…

La suite fut une succession
De visites et consultations
Chez un dermato très sympa
Qui très gentiment expliqua
Qu’il fallait soigner sérieusement
Ce genre de problème chez l’enfant.
Il pratiqua une ablation,
Prescrivit des médicaments,
Il conseilla l’interruption
Du sport et autres entraînements
Jusqu’à complète guérison.
Le gosse ainsi pris au sérieux
Commença à se sentir mieux…

Les autres ne le regardaient plus
Tout à fait de la même façon.
Lui, souriait un p’tit peu plus
Semblait aller mieux pour de bon.

Notre affaire peut sembler simpliste
Tant la cause paraît dérisoire
Mais l’intérêt de cette histoire
C’est de nous ouvrir une piste:
Argent, éducation, santé
Sont plus liés qu’on ne le croit
Et nous ne pouvons négliger
Aucun élément de ces trois.
Quand l’éduc revit le gamin
Il lui confia qu’il allait bien:
« Verrue du pied ça prend la tête
Alors j’pouvais pas prendre mon pied »
T’as raison mon gars t’es pas bête
Simplement fallait y penser.

Michel Billé.
Paris 01/10/2019

FORUM 2019, quelques photos du 2eme jour !

Dorothée Pradines, conseillère auprès d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, témoigne de l’intérêt de sa délégation pour nos actions car ils souhaitent centrer le plus possible ce plan autour des enfants et des jeunes.

Nicolas Da Silva, Docteur en sciences économiques et économiste de la santé L’Etat est-il contre le système de santé ? Une brillante démonstration de l’organisation actuelle.

Intervention de Danielle Rapoport, Psychologue clinicienne. Présidente d’honneur de « Bien-traitance, formation et recherches», un pur moment de douceur pour évoquer la bien-traitance et ce trait d’union :

Maximilien Bachelart, Docteur en psychologie
et psychothérapeute, quel lien entre s’alimenter et se restaurer ? …

Après lecture du compte-rendu de l’Assemblée Générale par la Présidente, le moment tant attendu : la Fable de Michel Billé ! à retrouver très prochainement sur le site….