Tous les articles par Bérengère TAILLEUX

Présidente du CNDPF, Directrice du Service Action Educative, Sociale et Familiale. ADSEA77

FORUM 2018


Un accueil chaleureux et de qualité du Conseil Départemental du Pas de Calais, pour ce Forum 2018. Des interventions de grande qualité, et complémentaires. Un bel événement.
Les enregistrements des interventions seront bientôt disponibles sur le site.
Mais afin de patienter, voici la « Fable » de Michel Billé, en guise de conclusion.
Merci à tous les participants pour la réussite de ces deux jours.

Fable intimité de Michel Billé

Invitation au lancement de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté

Le CNDPF a été invité à la présentation par Emmanuel Macron, de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté. Nous serons attentifs à la déclinaison des propositions du Président de la République. Les enfants sont au cœur de cette stratégie de lutte. Quelques points forts : un renforcement des missions de la PMI, une réforme des modes d’accueil, une attention portée au développement langagier des tout-petits les plus fragiles notamment par des formations insistant sur le développement du langage pour les professionnels de la petite enfance et les enseignants de maternelle, la réduction du nombre d’enfants à la rue (résorption des bidonvilles, rénovation du logement insalubre, lutte contre les marchands de sommeil. Au 1er janvier 2019 débutera la mise en place de 7500 places supplémentaires pour héberger les familles sans logement). Des mesures qui visent aussi à la prévention du décrochage scolaire, et un soutien aux jeunes majeurs de l’ASE (la Stratégie prévoit un engagement contractualisé de l’Etat avec les départements pour les 18-21 ans pour « empêcher que des jeunes ne se retrouvent sans solution d’accompagnement à la sortie de l’Aide Sociale à l’Enfance). Le Plan pauvreté couvre un champ très large, et se focalise fortement sur l’enfance et la jeunesse.
En conclusion de son discours, Emmanuel Macron affirme vouloir « éradiquer la pauvreté à l’échelle d’une génération ».
Nous portons espoir que ce plan s’inscrive véritablement malgré un contexte budgétaire tendu.

Quelles modalités de coopération ? AEMO – AED et AGBF – AESF

En 2015, le CNAEMO et le CNDPF se lance dans une belle aventure partenariale.
Ce projet s’inscrit dans une volonté des deux mouvements d’encourager le décloisonnement de nos interventions, ceci afin de répondre au plus près des besoins de ceux que nous accompagnons chaque jour.
En juillet 2015, c’est avec enthousiasme que le CNAEMO et le CNDPF constituent alors un groupe de travail paritaire composé de Continuer la lecture de Quelles modalités de coopération ? AEMO – AED et AGBF – AESF

CAMPAGNE D’ADHÉSION 2018

La campagne d’adhésion 2018 du CNDPF est lancée! Ci-joint les documents utiles à télécharger. Merci pour votre soutien! Lettre de la Présidente du CNDPF. Bulletin adhésion CNDPF personne morale 2018. Bulletin adhésion CNDPF personne physique. lettre Pdt campagne adhésion . bulletin adhésion CNDPF personne morale 2018 adhesion CNDPF personne physique 2018

Meilleurs Voeux

Le CNDPF vous souhaite une excellente année 2018. Plus de solidarité, moins de pauvreté, nous gardons l’idée que des choses peuvent changer ! Restons actifs et dynamiques dans la défense des intérêts des enfants et des familles que nous rencontrons.
nouvel-an-humour 2018

Stratégie de lutte contre la pauvreté des enfants : mise en place des groupes de travail

Dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, six groupes de travail thématiques doivent être mis en place. Ils doivent produire des propositions d’actions pour mars 2018, avec une remise officielle de la stratégie au président de la République en avril 2018. Deux groupes sont d’ores et déjà constitués. ( article Nexem.fr) Continuer la lecture de Stratégie de lutte contre la pauvreté des enfants : mise en place des groupes de travail

La suppression du pécule des jeunes majeurs ?

Au sénat le mercredi 8 novembre, un amendement a été adopté en commission des affaires sociales : il supprime le pécule, voté en mars 2016, en faveur des enfants placés par l’aide sociale à l’enfance. Le débat est ouvert sur les réseaux sociaux (FB et tweeter). Le CNDPF a contesté cette mesure prise en 2016, et avait à deux reprises développé ses arguments auprès de Madame Rossignol alors ministre. Nos arguments restent solides et valables face à cette nouvelle polémique. Nous pensons que le sort des jeunes majeurs demande une autre forme de réponse, et qu’il est urgent de s’en préoccuper sérieusement. Pour autant nous restons toujours fortement dubitatifs sur cette mesure.
Voici notre courrier en 2016.

2016 05 lettre ministre

Lutte contre la pauvreté : nomination d’Olivier Noblecourt

Lutte contre la pauvreté : nomination d’Olivier Noblecourt

Olivier Noblecourt a été nommé délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, lors du conseil des ministres du 15 novembre 2017. Cette nomination fait suite au décret du 23 octobre 2017.

Les missions du délégué
Organiser la concertation avec les principaux acteurs du champ de la prévention et de la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes.
Coordonner, au niveau interministériel, les travaux de préparation de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes et de rédaction des projets de textes législatifs et réglementaires.
Assurer le suivi de la mise en œuvre de cette stratégie.
Il rendra compte de ses travaux au Premier ministre et à la ministre des Solidarités et de la Santé.

Un délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Un délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Un décret du 23 octobre 2017 institue un délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, placé auprès du ministre des Solidarités et de la Santé.

Il a pour missions :

d’organiser la concertation avec les principaux acteurs du champ de la prévention et de la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes ;
de coordonner, au niveau interministériel, les travaux de préparation de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes et de rédaction des projets de textes législatifs et réglementaires ;
d’assurer le suivi de la mise en œuvre de cette stratégie.
Il rendra compte de ses travaux au Premier ministre et à la ministre des Solidarités et de la Santé. Il sera nommé prochainement.

Pour aller plus loin

Consultez le décret n° 2017-1488 du 23 octobre 2017 instituant un délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes.

Source : https://nexem.fr/actualites/